104 – Laissons Tourner La Terre

Ecouter

Lire

Aucun texte ne règne,
la plume griffe le ciel.
Mais du nuage saigne
la première voyelle.
Alors pour que nul n’impose
un ordre trop servile,
je déplace toutes choses loin,
très loin de la ville.
La maison réparée,
les objets apaisés,
dès que brulé j’irai
mes cendres déposer.
En laissant venir la neige
et l’odeur du café,
un sourire, un arpège,
sur le banc d’à côté.
Aux côtés des côtés,
par solidarité,
y’a que des immigrés
auprès des éclopés.
Laissons tourner la terre,
Laissons la s’expliquer.
Il n’y a rien d’autre à faire
qu’avec elle de tourner.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.