11 – Rétroviseur

Ecouter

Lire

Je marchais droit derrière moi,
un regard noir planté dans le rétroviseur.

Allure bizarre et lunettes noires,
coup de poignard place de la gare : rétroviseur.

Je marchais loin de mon brouillard,
la foule en rut cherchait à voir : rétroviseur.

Conflit ouvert avec l’espoir,
filet de sang sur le trottoir : rétroviseur.
Je t’ai à l’oeil, et tu ne m’échapperas pas.
Jusqu’au cercueil, dent pour dent et pas pour pas,
rétroviseur, le flic en moi le flic en toi
mieux qu’un chômeur aura la gueule de l’emploi.
Roulant de nuit ,suçant l’asphalte,
carcasse hurlante fonçant vers le rétroviseur.
Les phares s’obstinent sous la pluie,
ce face-à-face est un suicide : rétroviseur.

Les pneus éclatent avec l’orage,
rictus – éclair – effroi – carnage : rétroviseur.
Le père, la mère, les six enfants
embrassent le mur de la peur à cent à l’heure.
Rétroviseur, ton avenir est derrière toi.
Persécuteur, ta victime est là devant toi,
qui tend la main sur la route de l’infra-nuit
mieux que la mort vers son dernier verre de whisky.
Au fond du bar, au fond du verre,
un rat noir te fixe et t’observe : rétroviseur.
Et le barman lance un clin d’oeil
au flic qui sourit derrière toi : rétroviseur.

Le juke-box vomit sa mélasse,
il va falloir que tu t’y fasses ou que tu meures.
Tu navigues sous la menace
d’un naufrage qui quoique tu fasses noiera ta peur
Ordinateur, même ton suicide est programmé.
Curieux facteur, tes nouvelles sont anticipées.
Envahisseur, on applaudit tes nouveaux-nés.
Rétroviseur, tes messages me sont familiers.
Ambassadeur, l’ambassade est dynamitée.
Dynamiteur, la planète est prête à sauter.
Indicateur, tes trahisons sont pardonnées.
Rétroviseur, tes messages me sont familiers.
Simulateur, ta parano est trafiquée.
Provocateur, pour les autres tu vas payer.
Persécuteur, par tes victimes persécuté.
Rétroviseur, tes messages me sont familiers.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.