110 – Cop 2 6

Ecouter

Lire

Ils sont sortis, sereins,
en se serrant les mains.
Ils n’étaient pas peu fiers,
clignotaient des paupières.
Ils avaient, disaient-ils,
su faire face aux périls.
Ils avaient l’air d’y croire…
(regardez-les trinquer !)
Oui mais, quand ils trinquent leurs verres,
l’endroit prend la gueule de l’envers.
Oui mais, quand ils trinquent leurs verres,
l’endroit prend la gueule de l’envers.
Maudissez donc au passage
ces heureux congressistes !
Ils se couvrent le visage,
ces nombreux congressistes,
sans mériter nos hommages,
ces studieux congressistes,
sortant de la COP 26.
Ils ont cru avancer,
n’ont su que négocier
quelques compromissions
de dessous l’édredon.
Ils sont bien résolus
à nous laisser tout nus
aux portes du désastre…
(écoutez-les parler !)
Leurs mots s’enfuient tout de travers,
pluie de mensonges sur l’univers.
Leurs mots s’enfuient tout de travers,
pluie de mensonges sur l’univers.
Maudissez donc au passage
ces heureux congressistes !
Ils se couvrent le visage,
ces nombreux congressistes,
sans mériter nos hommages,
ces studieux congressistes,
sortant de la COP 26.
Leurs mots vont de travers,
peignent l’enfer en vert.
Ils disent « décroissance »
mais font le plein d’essence.
Vantent l’abolition,
votent pour l’exception.
Croyez-vous qu’ils ont honte ?…
(voyez-les s’attrouper !)
Ceux qui parlent, ceux qui écrivent,
sont ceux qui mentent à ceux qui vivent.
Ceux qui parlent, ceux qui écrivent,
sont ceux qui mentent à ceux qui vivent.
Déchiffrez-donc chaque page
des curieux journalistes !
Ils se couvrent le visage,
ces fameux journalistes,
dissimulant les ravages,
ces taiseux journalistes
qui couvrent la COP 26.
Ils calomnient la pluie,
la traitent de grisaille.
Quand roulent les trains de nuit,
ils raillent ceux qui déraillent.
L’amnésie les séduit, seule compte la titraille.
Il leur faut mentir beau…
(voyez-les donc s’enfuir !)
Il n’y a plus guère de reporters
pour enquêter sur l’univers.
Il n’y a plus guère de reporters
pour enquêter sur l’univers.
Déchiffrez-donc chaque page
des curieux journalistes !
Ils se couvrent le visage,
ces fameux journalistes,
dissimulant les ravages,
ces taiseux journalistes
qui couvrent la COP 26.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.