21 – Attendre le train

Ecouter

Lire

Attendre le train,
celle qui en descend,
un désir à la main
ou de nouveaux tourments,
ou de nouveaux tourments.
Prier sa douleur
de s’écarter un peu
pour laisser les couleurs
envahir les cieux,
envahir les cieux.
Chanter le matin
en embrassant ses yeux.
Caresser ses seins,
son ventre si elle veut,
son ventre si elle veut.
Attendre le train
qui nous emmènera
loin de ce chagrin
qui ne nous appartient pas,
qui ne nous appartient pas.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.