23 – L’idée noire

Ecouter

Lire

Dans la trop large avenue
où circulent tes idées,
tu ne l’as pas reconnue :
venant vers toi,
de tout son poids,
l’idée noire qui repeint tes nuits en blanc.
Il n’y a pas de remède à ce tourment.
Sans un mot elle s’est installée.
Elle t’impose le silence.
Tu ne sors plus de chez toi.
Tu vis tout nu,
tu as l’air confus,
et cet air résonne en toi depuis longtemps.
Il n’y a pas de remède à ce tourment.
Elle chuchote à tes oreilles
des invitations sensuelles.
Elle a chassé le sommeil.
Tu tournes en rond
comme en prison.
Elle te sourit, te séduit, sans paravent
Il n’y a pas de remède à ce tourment.
Oui mais si demain matin
elle prétend te laisser là
pour reprendre son chemin,
tu gémiras,
tu la supplieras
d’être pour un jour encore son amant.
Il n’y a pas de remède à ce tourment.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.