39 – En guise de réponse

Ecouter

Lire

J’ai bien reçu votre lettre,
mais je n’y répondrai pas.
J’ai bien reçu vos injures,
et je vous les renvoie
dans la figure.
Car vous vous trompez de cible :
ce crachat n’est pas pour moi.
J’ai bien compris le message,
mais ne vous y trompez pas :
si vous comptez sur l’orage
pour justifier vos émois,
je n’y suis pas.
Quand grondera le tonnerre,
je serai six pieds sous terre.
On n’est pas près de me voir me traîner à vos pieds.
Vous n’obtiendrez plus de moi le quart de la moitié d’un mot à publier.
Si vous prétendez me lire,
ce n’est que votre délire.
Car je n’aurai de repos
qu’à vous faire lire des mots
pour vous démolir.
Passée cette limite,
j’accepte enfin qu’on m’édite.
Quand sonnera le facteur
pour la deux millième fois,
j’aurai rejoint l’équateur
et je ne répondrai pas :
question d’honneur.
Avalez donc toutes vos lettres :
ce crachat n’est pas pour moi.
On n’est pas près de me voir devenir votre associé.
Vous n’obtiendrez pas de moi le quart de la moitié d’un geste à négocier.
On n’est pas près de me voir me traîner à vos pieds.
Vous n’obtiendrez pas de moi le quart de la moitié d’un geste à négocier.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.