45 – Maçons, boxeurs & inconnus

Ecouter

Lire

Assis sur sa valise,
chassé du territoire,
traqué par les églises
jusqu’au fond des miroirs ;
habillé de poussière,
traité en hors-la-loi,
trahi par de faux-frères
qui le montrent du doigt :
à force d’en avoir construit
le maçon n’a plus de maison ;
ici on ne veut plus de lui,
car l’amour n’est plus de saison
et n’a plus de raison
de mener le monde.
Assis sur sa banquise,
offert à tous les vents,
frileux quoiqu’il en dise,
si loin des continents ;
au lieu de mettre en place
l’esquisse de ses prochains pas,
il est là, sans face à face ;
on le frappe, mais il ne le sait pas.
À force d’en avoir reçu,
le boxeur ne rend plus les coups ;
il s’éloigne vers l’inconnu,
et mourir le tente beaucoup,
oui mais après tout
il reste le monde.
Assis parmi les ruines,
vaincus, et sans recours,
héros sans héroïnes,
ivrognes et troubadours ;
contemplant le désastre,
lassés de faire semblant,
ils n’ont plus peur des astres
et s’éloignent en murmurant.
À force d’y avoir trop cru,
maçons, boxeurs et inconnus
un beau jour se retrouvent nus ;
de prophètes ils n’attendent plus,
ni Bouddha ni Jésus
pour sauver le monde.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.