76 – Jessica

Ecouter

Lire

J’ai si souvent perdu mon temps
à suivre les conseils des passants.
J’estime qu’il est de mon devoir
d’les laisser cirer les trottoirs.
J’ai six cordes au bout de ma guitare
Pour chanter sur le quai de la gare.
J’ai siffloté tous les refrains.
C’est à moi de monter dans le train.
J’ai si carrément déserté
l’armée des amours calibrés.
J’espère qu’en été l’amour a
des chances d’éclore à Lamoura.
J’ai sacrifié un jeune amour,
adjugé son corps de velours.
J’esaye parfois de nouveaux bras
comme dans un rêve de Shiva.
J’ai su trahir quelques promesses,
brader mon or pour une caresse.
J’ai savonné le bout des planches,
risqué la chance d’une avalanche.
J’ai si carrément déserté
l’armée des amours calibrés.
J’espère qu’en été l’amour a
des chances d’éclore à Lamoura.
J’essuie les plâtres d’une saison
Qui dure trois fois l’âge de raison.
J’ai soufflé beaucoup trop d’bougies
pour dormir seul au fond de mon lit.
Jésus n’fera pas de miracles,
Allah fin c’est une vraie débâcle.
J’ai Satan dans mon horoscope.
J’veux d’l’amour, pas de stéthoscope.
J’ai si carrément déserté
l’armée des amours calibrés.
J’espère qu’en été l’amour a
des chances d’éclore à Lamoura.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.