78 – Ceux qui

Ecouter

Lire

Ils se sont battus,
ceux qui veulent du combat
et tous ceux qui n’en veulent pas.
Ils se sont trouvés
ceux qui ont peur de l’amour
et ceux qui jouissent au petit jour.
Ils se sont perdus,
ceux qui parlent de la mort
et ceux qui contemplent leurs corps.
Ils se sont trompés,
ceux qui ferment les fenêtres
et ceux qu pensent tout connaître.
Alors ne me dis pas que les contraires
seront un jour tous comme des frères.
Et ne crois pas que sur le chemin
ils s’avanceront main dans la main.
Ils se sont rendus,
ceux du complément d’objet
et ceux du verbe sans sujet.
Ils se sont mangés,
ceux du ventre écartelé
et ceux de la bouche asphyxiée.
Ils se sont mordus,
ceux du sentiment parfait
et ceux du dégoût partagé.
Ils se sont aimés,
ceux qui vivent sans calcul
et ceux qui trouvent la somme nulle.
Alors ne me dis pas que sur la terre
il n’y a de place que pour la guerre.
Mais ne crois pas qu’entre les humains
la haine et l’amour sont distincts.

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.