91 – Le bon temps des garnements

Ecouter

Lire

Tu peux sortir mon p’tit gars
mais regarde bien devant toi.
Va par ici ou par là,
et salue la caméra.
Si jamais tu nous déçois,
on prendra bien soin de toi. (bis)
Mais qu’est-ce qui t’prends, où tu vas ?
Ce coin-là n’est pas pour toi !
Tu f’rais mieux de marcher droit.
Surtout que j’t’y reprenne pas !
Ne crois pas que j’ m’apitoye
si je prends bien soin de toi. (bis)
Reste à ta place ma p’tite fille.
T’éloigne pas trop de la ville.
Ne va pas faire l’imbécile,
chatouiller le Code civil.
Vaut mieux qu’tu bouges pas d’un cil
et on te laiss’ra tranquille. (bis)
Cesse de soigner ton profil,
de me prendre pour un débile.
Faut pas croire qu’c’est si facile
d’changer des cents en des milles !
Prends plutôt ton Lexomil
et je te laiss’rai tranquille. (bis)
Bougez pas d’là les enfants !
Faut pas vous prendre pour des grands !
Vous n’avez pas dix-huit ans.
Soyez sages en attendant.
Si vous d’mandez poliment,
on vous donn’ra du bon temps. (bis)
Salop’ries de garnements !
Vous voulez faire les méchants !
Vous voulez prendr’ les devants
et que j’vous laisse tout l’restant.
Plutôt bouffer du chiendent
que d’vous donner du bon temps. (bis)

Télécharger

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.