J

JAMBES

Lorsque souffrance et impuissance, ou labeur et loisir, ou sécurité et liberté, etc. se rejoignent, se conjuguent et se confondent, s’enfuir à toutes jambes devient une solution systémique pour les cerveaux et les consciences en quête de cohérence. Et de salut. Vue de loin et de haut, l’aporie parfois nous sourit.

JE

Certes, « je » n’est rien. Pour autant, « nous » n’est pas tout.

JOUER

Jouer contre, c’est aussi jouer avec.

JOUG

Mieux vaut souffrir libre que s’ennuyer sous le joug.

JOUIR

Exercice de vie : prenez un instant, et autorisez-vous — sinon, efforcez-vous— d’en jouir totalement, immédiatement, impérativement. En cas d’échec ou de réussite, recommencez autant de fois que vous le jugerez bon.

JUGER

Ne pas juger, c’est agir plus librement.

JUSTIFIER

Il faut parfois parler longuement de soi et admettre le peu d’intérêt que l’on suscite pour justifier le fait que l’on s’intéresse vraiment à autrui. (Le bénévole reste suspect s’il n’arrache et ne brûle son propre masque.)

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.